fauteuil multicolore dans abri de jardin

Pour que votre abri de jardin en bois soit utilisable toute l’année, et donc en toute saison, et qu’il ne se détériore pas face à une météo capricieuse, il faut veiller à le protéger et correctement l’isoler. En effet, vous pourriez prendre le parti d’en faire une véritable pièce à vivre qu’il faut donc rendre confortable, agréable et lumineuse, sans qu’il n’y fasse ni trop froid l’hiver, ni trop chaud l’été. Pour se faire, plusieurs étapes sont nécessaires :

Isolation du sol

Quels matériaux utiliser pour isoler son sol ?

Pour isoler le sol, vous pouvez utiliser des plaques polystyrène qui viennent s’insérer dans les fondations. Léger, le polystyrène a l’avantage d’être économique sans en altérer son efficacité. De plus, sa pose est relativement facile, même pour les non-bricoleurs. À l’issue de cette étape, il ne vous restera plus qu’à poser votre plancher en bois. Le bois a l’avantage d’être un isolant naturel cependant celui-ci doit être suffisamment éloigné du sol et donc séparé par des parpaings ou des lambourdes. Pour en savoir plus sur les avantages du bois lors d’une construction ou d’une rénovation, renseignez-vous sur des blogs spécialisés comme salon-maison-bois.com.

A lire en complément : Comment aménager son jardin autour d'une piscine ?

Il se peut également que votre abri de jardin ait été directement posé sur la dalle de béton, auquel cas l’isolation se fera du côté des murs et du toit principalement.

Cela dépend encore une fois de l’utilité que vous ferez de cette pièce. En effet, si il s’agit simplement d’une pièce de stockage d’outils de jardin et autres vélos, la dalle de béton est idéale. Si cet abri devient une pièce à vivre, voire une chambre d’amis, un plancher en bois sera plus esthétique et adapté.

A lire aussi : Tout savoir sur la permaculture ou agro-écologie

Isolation des murs

Quels matériaux utiliser pour isoler ses murs ?

Pour isoler ses murs, il faudra tout d’abord poser de la laine de roche entre les poteaux de l’abri. Cette étape demande une certaine technique. La laine de roche est un isolant thermique mais aussi phonique. Attention cependant ! Toutes les laines de roche n’ont pas la même efficacité et il en existe de différents prix.

Pour le revêtement, il ne vous restera plus qu’à poser le placo. Léger, malléable et bon marché, le placo est parfait pour les non-bricoleurs.

Isolation du toit

Quels matériaux utiliser pour isoler sa toiture ?

Pour isoler sa toiture, la laine de roche est à privilégier en premier isolant, ajoutant ensuite des panneaux bois pour obtenir cette surface plane. Il est également envisageable de poser un pare-vapeur avant la pose de la toiture. Il évitera que la vapeur d’eau présente dans l’abri ne s’introduise dans les différents isolants. Ils risqueraient de perdre leur capacité d’isolation s’ils deviennent trop humides. Il faut donc être vigilant.

Des tôles en aluminium peuvent également être utilisées pour votre toit mais il faudra veiller à bien respecter quelques centimètres d’espace pour éviter une condensation.

Les fenêtres et la porte

Quels matériaux utiliser pour isoler ses fenêtres et sa porte ?

Pour isoler les ouvertures, il faudra privilégier le double vitrage. L’isolation complète de l’abri est nécessaire. Les ouvertures doivent donc être de qualité : privilégiez des fenêtres double vitrage et une porte d’entrée isolée et solide. Si il s’agit d’une porte en bois, elle peut être isolée de la même façon que vos murs.

Il est facile d’aménager son abri de jardin, que l’on soit bricoleur chevronné ou bricoleur du dimanche. De nombreux tutoriels et vidéos conseils (voir la vidéo ci-dessous, « aménager votre jardin de rêve ») vous permettront de donner corps à vos envie pour optimiser au maximum cet espace.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici