Bouture de jasmin

Dans la nature, le jasmin existe sous plusieurs espèces. Vous pouvez en trouver avec des fleurs de couleurs blanches ou roses. Certaines espèces sont sous la forme de buissons, d’autres grimpent. Dans tous les cas, la multiplication par bouturage de cette plante est assez simple. Comment s’y prendre ?

Définir la période adéquate pour le bouturage

Avec la variété d’espèces, il est important de déterminer la période propice pour faire le bouturage de chaque type de jasmin. Généralement, cette opération de multiplication se fait au cours de l’été précisément pendant les mois de juillet, août et septembre. Si vous résidez dans une région au climat doux, la fin du mois de février et tout au long de mars, vous pouvez faire le bouturage du jasmin. Les mois de juin et juillet sont aussi propices juste après la floraison des végétaux de saison.

A lire en complément : Jetez vos engrais chimiques : pensez au paillage !

Se munir du matériel adapté à l’opération de bouturage

Sans le matériel, il n’est pas possible de réaliser un bouturage de jasmin de qualité. Pour cette raison, vous devez vous équiper :

  • D’un arrosoir à pomme ;
  • De la poudre d’hormone de bouturage ;
  • D’un sécateur ;
  • De pots en terre cuite ;
  • D’une griffe de jardin ;
  • D’une fourche-bêche.
fleurs de Jasmin

Suivre les étapes essentielles au bouturage du jasmin

Le procédé même de bouturage peut être résumé en deux étapes.

A lire aussi : L'art topiaire : l'art de sculpter ses arbres et arbustes

Prélever la bouture de jasmin

La volubilité des rameaux du jasmin nécessite généralement des coupes pour donner une meilleure présentation à la plante. Le nettoyage constitue alors le moment propice pour prélever des boutures.

Dans la pratique, il vous faut prendre le sécateur et couper les rameaux vigoureux. Au cours de la coupe, il est très important de choisir des tiges dépourvues de ramifications, qui n’ont pas de bois mort. De même, la coupe doit se faire en bas d’un nœud, de sorte que les rameaux soient perpendiculaires à l’axe principal. Une distance de 0,5 cm doit être respectée de l’œil aux extrémités de part et d’autre. Pour finir, enlevez les feuilles de la base et laissez celles de l’extrémité.

Repiquer la bouture de jasmin prélevée

Pour le repiquage d’une bouture de jasmin, deux choix s’offrent généralement à vous pour obtenir un résultat parfait.

La toute première possibilité, c’est le repiquage en pot. Pour mettre en place un nouveau jardin, cette méthode peut être une bonne idée. De manière pratique, il s’agira de mettre la bouture de jasmin dans la poudre d’hormone de bouturage. Retirez-la quelques secondes après tout en secouant le surplus de liquide. Ensuite, suivant l’espèce de jasmin, la taille des limbes ou des feuilles doit être réduite. Pour finir, mettez la bouture en pot sous châssis ombragé à une température de 20 °C. Le repiquage final se fera au printemps suivant.

La seconde possibilité de repiquage, c’est celle qui se fait directement en terre. Lorsque le sol n’est pas humide, il est recommandé de faire un petit arrosage avec l’arrosoir à pomme avant de piquer la bouture. Ensuite, servez-vous d’une fourche-bêche ou d’une griffe pour faire des trous d’environ 0,15 m dans le sol pour l’aérer. La bouture peut ensuite être mise en terre jusqu’à la moitié de sa tige. Finissez le bouturage en tassant le sol avec le doigt et en apportant assez d’eau. Pour protéger votre bouture du vent et d’autres facteurs externes, un paillage est recommandé. Après l’enracinement (en été), prenez les mois de mars et d’avril pour le repiquage définitif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici