Potager sur une terrasse

L’arrivée des beaux jours marque le retour des déjeuners au soleil. Une bonne raison d’investir pour un jardin confortable.

Le gouvernement a officiellement placé les graines et les plants potagers parmi les biens de première nécessité en période de confinement. Une bonne nouvelle pour les habitants des grandes villes qui profitent de cette période pour découvrir les bienfaits d’un potager à la maison. Même ceux qui n’ont pas de place peuvent en faire un sur leur rebord de fenêtre avec quelques astuces toutes simples.

A découvrir également : Faut-il un broyeur de végétaux pour l'entretien du jardin ?

S’équiper correctement

Si vous souhaitez mettre un potager sur votre rebord de fenêtre, c’est sans aucun doute dans l’espoir qu’il vous produise de quoi manger. Un potager bien géré même sur un tout petit espace peut fournir de quoi faire quelques économies. Cependant, pour que votre potager soit vraiment productif, il va falloir vous assurer d’être correctement équipé.

La première chose à faire, c’est de s’assurer d’acheter des pots suffisamment profonds. Une jardinière classique n’offre pas assez d’espace pour les racines des tomates, par exemple. Ensuite, vous devez acheter du terreau universel de bonne qualité et pas réutiliser la terre desséchée de votre plante verte. Enfin, il vous faudra un kit jardinage de base pour pouvoir semer, gratter, tailler, cueillir, bouturer, etc.

Choisir avec précaution ces plantations

Une fois que vous avez installé vos différents bacs et pots sur votre rebord de fenêtre et que vous vous êtes assuré que tout tient en place, vous pouvez commencer à planter. Il faut alors être très attentif à ce que vous plantez et dans quelles conditions exactement. Par exemple, s’il est très facile de faire pousser une courge à partir d’une graine récupérée en préparant le dîner, c’est une plante assez agressive qui grimpe rapidement. Tenez-la à l’écart du reste de votre potager.

De même, s’il pouvait paraître logique de planter tous ses aromates dans la même zone, la menthe et le basilic ne s’entendent pas bien du tout. À l’inverse, le basilic fait fuir les parasites de la tomate et apprécie son ombre. Sans avoir besoin de devenir un professionnel de la permaculture, il est important que vous ne plantiez pas dans le même pot de plantes qui ne s’apprécient pas.

Quelles sont les plantes les plus simples pour commencer ?

Si vous voulez faire votre premier potager, il y a certaines plantes plus simples que d’autres avec lesquelles commencer. Les tomates, par exemple, sont très faciles à faire germer puisqu’il suffit de les mettre dans la terre et d’arroser régulièrement. Ensuite, il suffit de les tailler pour les entretenir et de récolter ce qui pousse.

Le poireau est aussi très facile à faire pousser. Récupérez simplement l’extrémité de la partie blanche, celle avec les quelques racines. Placez-la dans l’eau quelques jours jusqu’à ce que vous constatiez que le poireau recommence à pousser. Il ne vous reste plus qu’à le mettre en terre et attendre de pouvoir récolter un poireau tout neuf. Enfin, les aromates sont un excellent point de départ. Ils sont faciles à faire pousser et coûtent cher en magasin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici