élagage arbre par professionnel

Pourquoi élaguer ?

L’élagage consiste à éliminer, au moment opportun, les branches superflues des arbres. Il faut élaguer les arbres de son jardin pour plusieurs bonnes raisons. Vos arbres, vous les aimez. Ils sont le décor de votre extérieur, ils accompagnent toute activité en extérieur, ils structurent votre espace. Fruitiers, centenaires, persistants… vous devez en prendre soin, comme de vos plates-bandes, ou de vos plantes intérieures. Et penser, notamment, à les élaguer. Sur le fond, il en va de leur bien-être comme nous l’apprend Gaétan Leveugle d’Arbor Paysage, spécialiste de la coupe d’arbre à Valenciennes. Un arbre élagué s’avère plus vigoureux, en meilleure santé, l’élagage peut protéger contre certaines maladies.

Sur la forme, la taille des branches permet d’obtenir une forme harmonieuse et même – pour les arbres du verger ou les fruitiers – une meilleure productivité. Enfin, l’élagage est soumis à réglementation. Les branches d’un arbre sont susceptibles de tomber, en raison de leur poids ou du vent, et ainsi de blesser quelqu’un, ou d’endommager des biens, toits de maison ou voitures. Elles peuvent également interférer le réseau électrique, téléphonique ou internet.

Lire également : Comment aménager un potager sur le rebord de sa fenêtre ?

Quelle est la période idéale pour élaguer ?

On privilégie souvent les périodes automnales et printanières en tenant compte de l’état de l’arbre à élaguer. L’hiver peut être indiqué, hors période de gel ou de forte humidité. La taille des arbres ne doit en effet pas être réalisée à n’importe quel moment de l’année, sous peine d’altérer leur croissance et leur bonne santé. Les points cardinaux de tout élagage sont d’éviter les périodes de montée de sève, et les périodes de grande chaleur et de grand froid, qui ne favorisent pas la cicatrisation des branches mises à nu par la coupe. Car… chaque type d’arbre vous impose son agenda d’élagage, et vous devrez suivre un calendrier de la taille pour chacun d’entre eux .

  • Les arbres fruitiers par exemple peuvent être taillés au début de l’automne.
  • Les résineux – pins, cyprès, cèdres – préfèreront une taille à la fin de l’automne, en raison de leur bonne résistance.
  • Pour les arbres feuillus, comme le chêne, l’aulne ou le bouleau, le début du printemps est conseillé.

Les périodes de taille des arbres et arbustes : le calendrier de l’élagage

Types d’arbres Essences Mois idéal pour élaguer Périodes de taille
Arbustes A   floraison hivernale ou printanière : camélia, forsythia, jasmin, lilas, oranger du Mexique, pittosporum, etc. Taillez juste après la floraison, soit en juin ou juillet pour la plupart des espèces.
A floraison estivale : abélia, choisya,   hibiscus, troène, hortensia, lavatère, etc. Taillez en période végétative à la sortie de l’hiver, soit février ou mars
Feuillus bouleau, charme, caryer, châtaigner,   chêne, érable, frêne, hêtre, aulne, olivier, robinier, noyer, orme, merisier, peuplier,   saule, tilleul, etc. d’octobre   à décembre Effectuez une taille de formation en période végétative
de mars à avril Effectuez une taille d’entretien pendant la montée de sève
Fruitiers Arbres   à pépins : pommier, poirier, citronnier, oranger, etc. de novembre   à avril Taillez juste avant la montée de sève
Arbres à noyaux : cerisier, abricotier, prunier,   pêcher, etc. de août   à septembre Taillez juste après la récolte< des fruits/td>
Résineux Cèdre, cyprès, douglas, épicéa, if, mélèze, pin, sapin, thuya, etc. de octobre à décembre La taille peut s’effectuer tout au long de l’année à part pendant la période de montée de sève

Comment élaguer un arbre tout en respectant la croissance de l’arbre ?

élagueur professionnel

Il faut tenir compte, si l’on veut élaguer un arbre, de son développement. La croissance des arbres est un phénomène naturel qui est un marqueur de bonne santé. Comme nous, ils grandissent en hauteur pendant leurs premières années, puis la croissance ralentit jusqu’à leur taille adulte. Cependant, la croissance en largeur des branches et du tronc se poursuit au cours de la vie d’un arbre.

A voir aussi : Jardiner écolo : c'est facile

L’élagage permet de contrôler la croissance en hauteur. Les espèces les plus courantes ont une croissance de 20 à une cinquantaine d’années. On a tendance à planter des arbres dans leur troisième ou leur quatrième année. La taille maximale de chaque arbre est souvent dépendante de son environnement : mieux vaut éviter de planter des espèces hautes et encombrantes, comme un chêne ou un séquoia, dans des jardins de petites surfaces (inférieures à 1000 m²). Ces éléments sont susceptibles d’orienter la fréquence d’élagage : un arbre jeune – au moins 10 ans – nécessite un élagage bisannuel. En revanche un arbre plus âgé – au moins 20 ans – doit être taillé bien moins souvent, environ tous les 10 ans.

Comment obliger son voisin à couper ses arbres ?

Deux cas de figure se présentent : la bonne entente entre voisins ou la situation conflictuelle. Si les branches d’un arbre deviennent gênantes, notamment si elles dépassent sur le domaine d’un voisin, en menaçant de tomber ou en cachant la vue, la taille devient indispensable. Et le propriétaire de l’arbre incriminé peut se voir contraindre de procéder à son élagage. En d’autres termes, l’élagage peut devenir obligatoire. Si le voisin accepte, le problème est rapidement réglé. Mais en cas de refus, le voisin gêné ne peut réaliser lui-même la taille des parties supérieures – en clair les branches ou une haie – qui dépassent sur sa propriété, contrairement à des racines ou des ronces envahissantes.

Dans cette situation d’arbres dangereux ou trop hauts par rapport à la distance de plantation, le plus simple est de prendre attache avec sa mairie pour jouer un rôle de médiateur et parvenir à une situation amiable. Si ça ne marche pas, il faut rédiger un courrier recommandé avec accusé de réception à son voisin lui demandant de procéder à la taille des banches gênantes. Enfin, en cas de refus, ou sans réponse à votre courrier, la solution sera juridique : il faut saisir le Tribunal d’Instance, seul apte à régler un tel litige.

Quel prix pour élaguer un arbre ?

Le tarif pour une opération d’élagage dépend de plusieurs facteurs : la nature de l’arbre à tailler (sa hauteur), le nombre d’arbres, les contraintes du terrain et l’accessibilité et le type d’élagage qui impose un certain type d’outils. On compte souvent entre 30 € et 500 € pour la taille d’un arbre, en tenant compte de tous ces paramètres. Il ne faut pas hésiter à solliciter un professionnel pour faire établir un devis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici