En 29 ans, le festival des jardins organisés au domaine de Chaumont-sur-Loire a récompensé plus de 800 jardins à travers toute la France. Cette année encore, malgré la situation actuellement, le festival a pu remettre quatre récompenses. Le thème de cette année était « Jardins de la Terre — Retour à la Terre Mère ».

Un festival incontournable pour les amoureux de jardins

En trois décennies, le festival international des jardins de Chaumont s’est installé dans le cœur de chaque passionné de jardin. Tous les ans, la nouvelle édition du festival met en avant des talents fascinants et propose des dizaines de nouvelles idées passionnantes. Malgré les risques d’annulation dus à la crise du coronavirus, le festival a pu avoir lieu cette année.

A voir aussi : Le calendrier sexy des agricultrices de l’Orne pour lutter contre le cancer du sein

Une bonne nouvelle pour les passionnés de jardin qui ont trouvé le printemps un peu morose cette année. Heureusement, l’actualité autour du jardin reprend et les événements, festivals et autres concours devraient tous avoir lieu cet été sans problème. Une bonne raison de rester connecté et de suivre les résultats. Ceux du festival de Chaumont ont été particulièrement appréciés par les passionnés.

Les prix de la création innovante

Parmi les quatre prix que le festival remet chaque année à quatre jardins différents, il y en a deux qui se concentrent principalement sur la création et l’innovation. Le premier, c’est le prix de la création. Le second, c’est le prix du design et des idées novatrices. Deux prix différents, mais qui marchent généralement main dans la main vers la même direction.

A lire aussi : Le festival international des Jardins de Chaumont-sur-Loire du 20 avril au 5 novembre 2017

Cette année, le prix de la création a été remis au jardin « Solstice » réalisé par le franco-américain Nicholas Tomlan. Avec ses murets rappelant d’anciens murs qui se seraient effondrés, il communique parfaitement l’impression de puissance naturelle devant les végétaux récupérant ce qui leur est dû. Le prix du design et des idées novatrices a été remis au jardin « Drôle de trogne » d’une équipe française composée de Soline Portmann et Romuald Bardot.

Les prix les plus inspirants

Le festival international des jardins de Chaumont n’oublie jamais qu’il existe aussi grâce aux passionnés qui le suivent. Résultat, les deux autres prix récompensent les idées les plus inspirantes. Il s’agit du prix palette et harmonie végétales, ainsi que du prix jardin transposable.

Le premier a été remis au « jardin Moray » des concepteurs belges Marie Preux et Florent Kouassi. Avec ses inspirations inca, il se compose de terrasses qui permettent de créer différents microclimats. Le second a été remis au jardin « On récolte ce que l’on sème », créé par l’équipe française de Baptiste Gérard-Hirne, Emma Morillon et Philippe Allignet.

Ces deux jardins proposent des idées faciles à réutiliser chez soi !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici