Réussir l’aménagement de son jardin

Aménagement du jardin

Partir d’un terrain vierge pour en faire un jardin à votre image ou repenser l’aménagement pour qu’il corresponde davantage à la vision et à l’usage que vous en avez, nécessite de suivre quelques règles élémentaires.

Définir les zones d’ombre pour profiter de son jardin

Exposition, nature du sol, environnement, pH, avant de vous lancer dans l’aménagement de votre jardin, vous devez d’abord connaître ses caractéristiques.

La première information essentielle est de définir les zones d’ombre et celles qui sont ensoleillées en permanence. Suivez la course du soleil pour déterminer l’orientation de votre jardin et observez les zones d’ombre qui apparaissent dans la journée en fonction de l’environnement de celui-ci.

Ainsi, la proximité toute relative avec une autre habitation ou un grand arbre peut générer de l’ombre quand le soleil descend sur l’horizon en fin de journée, un espace dans lequel vous éviterez donc de construire votre barbecue si vous voulez profitez au maximum des belles soirées d’été.

Connaître son sol pour choisir ses plantes

La nature du sol est également importante car de cette information découle le type de plantations que vous pourrez implanter. Ainsi, une terre lourde et argileuse, même si elle est riche, ne permettra pas à un pêcher de convenablement se développer.

A contrario, pommiers, jonquilles et lilas y trouvent leur place et s’y plairont, pour peu qu’ils bénéficient d’un bon ensoleillement.

En outre, le pH de votre sol peut favoriser ou freiner le développement de certaines plantes. Vous trouverez en jardinerie du papier pH pour savoir si votre terre est plus ou moins acide. Ainsi, à proximité de résineux qui acidifient les sols, un camélia se plaira peu.

Dessiner un jardin à son image

Pour aménager votre jardin, il faut d’abord que vous l’imaginiez. Pour cela, prenez ses cotes et tracez un plan sur papier ou sur ordinateur avec pour échelle 1 centimètre pour 1 mètre.

Placez-y les points cardinaux, mais également les accès et les points fixes comme un abri de jardin ou une mare. Cette étape vous permettra de définir les zones de circulation les plus probables, vos futures allées.

Définissez ensuite la fonction de votre jardin. Sera-t-il pensé pour être un espace de jeux pour les enfants, pour être un écrin de verdure aux mille fleurs ou pour faire pousser quelques fruits et légumes ?
Couchez ainsi sur le papier les différents espaces en vous servant éventuellement des allées comme séparateurs.

A noter que pour un jardin moderne ou de ville, vous avez tout à fait la possibilité de mélanger fruits, légumes et fleurs, une tendance de plus en plus présente dans de nombreux jardins publics réputés en France.

Le choix des matériaux

La touche finale d’un jardin, c’est le choix des matériaux qui le compose. Pour un terrain escarpé nécessitant de retenir la terre, vous pouvez choisir la pierre naturelle ou le bois. Pour une délimitation, vous pouvez par exemple imaginer une barrière style champêtre qui vous permettra, à base de bois brut récupéré de définir un espace sans en bloquer la vue.

Pour les allées, vous pouvez les tracer à l’aide de bordures, les gravillonner ou même, vous contenter de mettre des pas japonais dans votre gazon.

A chacun son style, à chacun son jardin.

Be the first to comment on "Réussir l’aménagement de son jardin"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*