Installation piscine : Quelle piscine choisir ?

Quelle piscine choisir ?

Quel type de piscine choisir ?

Vous rêvez d’une magnifique piscine enterrée, installée et prête en trois jours ? Choisissez alors un bassin constitué d’une coque en matériaux de synthèse qui s’installe facilement sans travaux sur un lit de gravier (vous pouvez en trouver à partir de 11 000 € chez génération piscine, par exemple, pose et livraison comprise). La piscine enterrée en kit permet de faire des économies puisque vous chargez vous même de la pose. Waterair livre les panneaux en acier ondés que vous devez assembler, le matériel ainsi que la notice. Dans ce cas de figure vous pouvez vous en tirer avec un bassin à partir de 6000 € sans compter le terrassement. Si vous préférez l’option tout compris, vous pouvez alors vous tourner vers des marques comme Piscinelle ou Desjoyeaux qui vous propose des piscines constituées de panneaux de coffrage fabriqué en usine et assembler directement sur place. Enfin, toute dernière possibilité, les piscines entièrement réalisées chez vous. Il s’agit là d’une piscine creusée sur votre terrain et construite à 100 % en béton armé pour une résistance à toute épreuve. Vous pouvez faire appel à un maçon spécialisé ou à une société comme Diffazur.

Quelle filtration choisir ?

Une fois votre piscine construite il faut maintenant l’équiper. La première étape est de choisir votre système de filtration. Plutôt que les filtres à cartouches, les piscines de moyenne ou de grande taille seront en général équipé de filtres à sable. Plus cher à l’achat ils assurent un débit plus important et sont plus simples à nettoyer. Autre avantage il n’y a pas besoin de changer régulièrement de cartouches. Pour une eau ultra pure, il existe des systèmes de filtration brevetée pour les impuretés mêmes microscopiques.

Quelles formalités pour une piscine chez soi ?

Pour les mini piscines, seul le respect du code de l’urbanisme vous est imposé. Pour les piscines de plus de 10 m² et de moins de 100 m², vous devez remplir un formulaire de déclaration préalable de travaux et le déposer dans votre mairie. Pour des bassins au-delà de 100 m², un permis de construire est nécessaire. Avant de vous lancer faites appel à un terrassier qui sera vous donné les bons conseils.

Quels professionnels choisir ?

La bonne piste à suivre est d’opter pour un professionnel qui affiche le logo Propiscines. Il s’agit d’un label délivré par la Fédération Professionnelle de la Piscine (FPP). Tous les piscines liste qui présentent ce label ont signé une charte spécifique et se sont engagés à respecter des obligations en matière d’information, de service client, de qualité de travail, de sécurité et de préservation de l’environnement. Ils ont, par ailleurs, souscrit l’assurance ‘décennale constructeur et installateur de piscine pour des travaux de pose’, qui est une obligation légale.

Quelles règles de sécurité obligatoires ?

Depuis le 1er janvier 2004, la loi prévoit que toute piscine enterrée non clause privative à usage individuel ou collectif doit être dotée d’un dispositif de sécurité normalisé visant à prévenir le risque de noyade. À vous de choisir entre les alarmes, moins coûteuse, où les barrières d’une hauteur de 1,10 m implanté tout autour de la piscine. Pour une valeur ajoutée, les couvertures ou les abris protègent contre les pollutions extérieures et permettent de prolonger la saison de la baignade.

Maintenant que la piscine est installée, il ne vous reste plus qu’à vous occuper d’aménager le jardin autour de cette belle piscine

Be the first to comment on "Installation piscine : Quelle piscine choisir ?"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*