Aménagement de vos allées de jardin : prévoir une bonne circulation

allée de jardin

Comment prévoir une circulation facile dans votre jardin ?

Qu’il soit d’agrément ou potager, vous allez devoir définir quelles seront les différentes voies circulations de votre jardin. Cette étape dans votre création paysagère mérite quelques petites réflexions, afin de ne pas vous retrouver avec des allées de jardin trop petites, trop larges ou superflues. Voici quelques conseils pour vous aider pas à pas dans cette démarche.

Avant toutes choses, les usages et fonctions du jardin.

Il est important de bien définir les différentes fonctions de votre jardin.  Qu’allez-vous faire de votre espace ? Quel(s) usage(s)  en aurez vous ? Voulez-vous créer une allée principale, qui rejoindra la porte d’entrée de votre maison ou terrasse ? Ou un petit sentier qui sillonnera entre les différentes parties de votre potager ? Un chemin peut-être, qui servira le compost ou le poulailler ? L’emprunterez vous tous les jours ou de temps en temps ? À ce stade il est important de définir les différentes zones de votre jardin pour réussir son aménagement, afin qu’elles soient structurées par des circulations logiques, souples, nécessaires et harmonieuses.

Définir les allées de votre jardin

En partant de votre plan de masse, vous pourriez être tenté de tracer vos allées dessus grosso-modo, et de partir bille en tête, cordeau sous le bras, bêche à la main, attaquer votre chantier. Si vous avez l’habitude, et une solide vision de l’espace et des volumes, pourquoi pas, mais attention cependant, car si votre plan de masse est imprécis vous risquez de vous retrouver avec des circulations mal proportionnées ou desservant vos différents espaces de manière approximative. Par ailleurs, les circulations s’avèrent le plus souvent différentes dans la pratique.

Mon petit conseil : Après avoir choisi l’emplacement des différentes zones de votre petit coin de nature, il peut être intéressant de commencer par marquer au sol ou installer les infrastructures de votre jardin (poulailler, remise à outils, serre, terrasses, point d’eau…), ainsi les passages réguliers d’un point à un autre vont créer des circulations logiques et pratiques, qui sont un bon support pour démarrer l’élaboration de vos allées.

Allées du jardin, les bonnes largeurs !

Pour une circulation aisée, l’allée classique de promenade fait 1 mètre de largeur.

  • A pied : 70 à 80cm suffisent. Vous pouvez cependant compter 1,20 mètres si des piétons sont susceptibles de s’y croiser souvent.
  • Brouette : 1m (1,20m  pour les grandes brouettes)
  • Tondeuse tractée : 80cm à 1 mètre.
  • Tondeuse autoportée et petits tracteurs comptez 1,50 à 1,80 mètre.
  • Voiture : 2,50 mètres.

Mon petit conseil : Pensez à prévoir vos allées un peu plus larges si des plantes retombantes sont prévues le long du tracé.

En résumé :

Bien définir les différentes fonctions du jardin pour un aménagement et des circulations logiques et appropriées. Matérialiser les infrastructures sur votre terrain (marquage au sol, construction) afin de créer les circulations logiques qui viendront les desservir. Si vous souhaitez quand même partir du plan de masse, alors soyez précis et à l’échelle pour placer vos circulations et tenez toujours compte des différents pôles à desservir. Des logiciels gratuits peuvent aussi vous y aider, comme Jardicad ou MyGarden.

Be the first to comment on "Aménagement de vos allées de jardin : prévoir une bonne circulation"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*